enveloppe free-form

Les projets mettant en oeuvre des formes libres offrent l’opportunité de remettre en question et d’améliorer les processus de conception et de mise en oeuvre dans le monde de l’architecture et du bâtiment. Le projet présenté ici en est un exemple pertinent.

Au cours de la réalisation du lycée hôtelier “Georges Frêche” à Montpellier (architecte Massimiliano Fuksas),  j’ai été sollicité par l’entreprise mandataire du lot structure-enveloppe, GFC Construction. Ce projet allie une plastique courbe des façades structurelles en béton armé à une précision du bardage en “écailles” triangulaires toutes différentes, conçues et fabriquées selon des technologies numériques. Attentifs à la méthode, les constructeurs ont dû vérifier, et si nécessaire réinventer des modalités de maîtrise de chantier et de mise en oeuvre afin de cadrer avec l’économie du projet. Mon intervention a consisté principalement à :

  • fournir une cartographie des situations géométriques des façades au regard des techniques préconisées de mise en oeuvre du béton;

              

  • modéliser la solution préconisée par les constructeurs pour la structure des grandes ouvertures en façade, afin d’évaluer l’amélioration de l’éclairage naturel qui en a découlé;

  • participer au développement des méthodes de montage de la façade et de vérification de sa géométrie en double courbure de forme libre, véritable challenge de ce projet, la façade étant définie selon ses concepteurs depuis l’extérieur vers l’intérieur par couches successives et tolérances associées;

  • mettre à jour le modèle 3D maître afin de répercuter les modifications apportées en cours de chantier : modélisation des détails d’acrotères, des ouvrants pompiers, des baies …

          

Les commentaires sont fermés.